La gestion de la différence
La spécificité de Breizh Formation

Ce fut longtemps un tabou en France : la déscolarisation, la phobie scolaire et le décrochage sont petit à petit enfin considérés comme des réalités qui ne sont pas liées à un manque de volonté ou de travail des élèves. S'il restera toujours une partie de la population adolescente réfractaire, les souffrances que les professeurs observent au quotidien ont souvent des causes bien différentes. 
Elles peuvent être sociales, suite à un traumatisme (perte d'un proche, harcèlement moral de la part des camarades de classe, harcèlement aussi de la part d'un professeur, tabou particulièrement fort en France, etc.) ou une succession d'événements qui ont fait perdre à l'adolescent toute capacité à se voir réussir. 
Les causes peuvent aussi être génétiques : autistes, surdoués, "précoces", hypersensibles, hyperactifs : les comportements liés à ces différences sont difficilement compréhensibles et ardus à vivre pour une famille. Ces personnes ont un fonctionnement cérébral différent. On parle de pensée "divergente". 
 
Dès la maternelle et la primaire, la potentielle arrivée de l'un de ces enfants dans une classe terrifie l'enseignant et les parents des autres élèves. Celui qui refuse de dormir pendant l'heure de la sieste, qui ne se met pas en rang sans comprendre pourquoi il doit le faire, celui qui sait lire avant même d'entrer en CP et est capable de démontrer à ses professeurs les erreurs qu'ils font dans les premiers cours en sixième sont incompris et souvent rejetés. 
La France a pris beaucoup de retard sur les recherches et la compréhension des différences cérébrales et sociales qui créent ces comportements. Si les autistes ont été davantage pris en compte de part la reconnaissance d'un statut de "handicapé", c'est aussi par manque de compréhension d'une différence qui peut être une force. Qui n'a pas déjà entendu un homme politique qualifier l'un de ses adversaires "d'autiste" en voulant faire comprendre que ce dernier n'écoute pas ? S'il savait à quel point il a tort... Enfants ou adultes, ces individus différents peuvent avoir des difficultés terribles sur le plan scolaire, social et dans leurs futures vies de part l'incompréhension qu'ils génèrent. Nous vivons dans une société où l'émotion est jugée comme une faiblesse. "Le fort "maîtrise" ses émotions" nous dit-on. 
Breizh Formation s'engage pour faire fructifier les points positifs des adolescents et des adultes dits "différents"
Nous mettons un point d'honneur à travailler en faveur de ces jeunes qui ont une soif d'apprendre inégalée, une capacité de mémoire incroyable et la force de caractère que l'hypersensibilité cache. 
Un manque crucial dans l'éducation nationale
Le manque de formation et d'information du corps enseignant par les instances du ministère de l'éducation nationale a souvent des conséquences terribles, les professeurs se retrouvant désemparés face à des élèves qu'ils ne comprennent pas et qui sont rejetés par leurs camarades. Comment les aider ? 
Une pédagogie adaptée
Il existe de plus en plus d'écrits et de recherches en français, avec plusieurs psychologues qui se sont penchés sur la question. Si votre enfant ou vous-mêmes avez été diagnostiqué "différent", c'est une chance, pas un handicap. Breizh Formation ne prétend pas remplacer ces professionnels. En revanche, sur l'ensemble de notre panel de formation (et en termes de méthodologie de travail), nous vous proposons une pédagogie adaptée, sur mesure, pour vous amener à la réussite et l'exploitation de vos compétences.
N'ayez plus peur de l'échec. La difficulté émotionnelle d'un enfant différent ne l'empêchera pas de connaître le bonheur. Parfois, une bonne rencontre peut suffire !
Promouvoir la prise de risques et l'action
plutôt que de sanctionner l'erreur ou l'échec
Chez Breizh Formation, celui qui fait, qui essaie quelque chose de nouveau, est récompensé et félicité. Un étudiant qui tente mais se trompe n'est pas sanctionné. Nous l'accompagnons pour l'aider à arriver à la réussite. Cette pédagogie a montré son efficacité dans le monde entier. Elle permet de redonner confiance à des étudiants qui ont perdu espoir et estime de soi. 
Se tromper, échouer, n'est pas un problème ni quelque chose de grave. Ce qui importe est de faire et d'essayer jusqu'à ce que ça marche. L'être humain apprend plus efficacement lorsqu'il prend des initiatives et qu'il se trompe que quand il apprend par cœur et récite sans avoir à se poser de questions. 
Notre philosophie : apprendre en faisant - Learning by doing !
  • White YouTube Icon
  • White LinkedIn Icon
  • White Vimeo Icon

Tel: 07 69 33 45 02

Par e-mail

Intranet

Horaires

Du mardi au vendredi 

10h00 - 23h00

Le samedi 

09h00 - 20h00